Comment financer son mariage ?

Le mariage est un jour unique et inoubliable dans la vie des mariés. Pourtant, l’évènement nécessitera de payer diverses factures lors de l’étape de préparation. Dans la plupart des cas, les dépenses peuvent décourager les couples. Rassurez-vous, il existe diverses sources pour financer un mariage.

Puiser dans vos économies

La solution paraît la plus simple pour financer son mariage. Cependant, elle nécessitera d’effectuer des économies pendant plusieurs années en fonction des revenus mensuels. Il est donc impossible de faire un mariage sur un coup de tête.

En revanche, la solution propose plusieurs avantages. D’abord, vous serez en mesure de maîtriser les dépenses. Du fait que, le budget à allouer sera défini en fonction d’une prévision ou des fonds disponibles. Ensuite, vous ne serez pas obligé de rembourser les prêts contractés durant plusieurs mois après le mariage.

Cette solution présente également quelques inconvénients. Une grosse partie de votre économie sera imputée aux dépenses du mariage. Ainsi, vous ne serez pas en mesure d’acheter des mobiliers ou des appareils électroménagers une fois installés ensemble. Vous serez également obligé de limiter vos dépenses avant et après le mariage. Exemple, vous ne pouvez pas louer un appartement plus spacieux ou réparer votre voiture. Pour choisir cette option, il est nécessaire que les futurs mariés travaillent pour réunir rapidement les fonds nécessaires.

Demander un prêt mariage

Le prêt est une solution envisageable. D’ailleurs, vous pouvez bénéficier d’un prêt personnel allant jusqu’à 150 000 euros en fonction de vos revenus. La solution propose quelques avantages.

D’abord, vous pouvez utiliser le reste des fonds obtenus après le mariage. Du fait que le prêt personnel ne nécessite pas des pièces justificatives quant à l’utilisation des fonds obtenus. Une fois le mariage terminé, vous rembourserez la somme avec les intérêts en fonction du contrat de prêt. Tout de même, il est recommandé de comparer les différents taux pratiqués auprès des organismes prêteurs.

La contraction d’un prêt proposera également de se préparer en cas de dépense imprévue. Sachant que le devis initial peut varier à cause de la fluctuation des prix. Vous pouvez ainsi utiliser une partie de vos économies pour solder la différence. Sachez aussi que, certaines entreprises peuvent proposer un prêt pour ses cadres lors des évènements exceptionnels. Le même cas se présente pour certaines institutions publiques. Vous devez demander les renseignements auprès de la direction au moment de votre embauche.

Demander l’aide aux familles

La famille peut contribuer à couvrir une partie du financement. Cependant, la solution doit être appliquée en dernier recours. Du fait que, les personnes qui décident de se marier sont considérées comme indépendantes.

Ainsi, la famille peut éprouver quelques réserves à aider lors du mariage. Dans la plupart des cas, les parents sont les premiers à proposer leur aide. Néanmoins, les aides parentales seront en complément d’autres sources de financement. Sachant que l’aide peut être en nature. Exemple, un billet d’avion et une réservation d’hôtel. Ces dernières seront utiles pour passer vos vacances de noces. Pour information, les dons d’argent d’un parent sont exonérés d’impôt quand le montant ne dépasse pas les 31 865 euros sur une période de 15 ans.

Le même montant est exonéré dans le cas d’un don provenant d’un grands-parents de moins de 80 ans. Selon la tradition, les invités offrent un cadeau après la célébration de l’évènement. Ces fonds peuvent être utilisés pour aider les couples à démarrer leur vie commune.

Établir une demande de financement participatif

La solution permettra d’alléger quelques charges lors du mariage. Concrètement, les invités seront chargés de payer des postes de dépenses précises en remplacement du fameux cadeau traditionnel. Les listes de vos besoins sont divulguées à l’avance auprès de vos invités. Ils pourront ainsi prendre en main le paiement d’une charge comprise dans la liste.

Exemple, traiteur, DJ, décoration… Il s’agit d’un nouveau concept qui permettra d’économiser de l’argent. D’ailleurs, plus le nombre de participants est élevé plus le coût global du mariage sera allégé. Les invités peuvent même constituer une somme importante en choisissant de cotiser ensemble. Toutefois, vos invités seront emmenés à payer une somme équivalente pour couvrir le montant d’une charge de la liste.

Ainsi, le financement participatif peut être une source de déconvenue entre les invités dont les revenus sont variés.

La demande de sponsoring

Une entreprise ou une marque peut également prendre en charge partiellement ou en totalité le financement de votre mariage. Il suffira de contacter les entreprises et présenter votre projet. Bien entendu, il faudrait convaincre les responsables de prendre part à votre projet. La demande peut aboutir à des refus. Cependant, il ne faut pas se décourager et contacter d’autres marques. Sachant que ces dernières peuvent investir pour améliorer la visibilité vis-à-vis de ses clientèles.

Il s’agit d’ailleurs d’une stratégie marketing efficace à moindre coût. Du fait que, les logos de la marque seront visibles tout au long de la célébration. Pour bénéficier d’un sponsoring, vous pouvez faire de la publicité sur les blogs ou contacter des sites spécialisés afin de faciliter la mise en relation.