Comment choisir une carte carburant ?

Au début, les cartes carburant étaient uniquement offertes par les compagnies pétrolières. En constatant l’utilité de ces petits équipements, de nombreux organismes commencent à adopter ce genre de service. Actuellement, ils sont proposés par des entreprises, dans les grandes surfaces, ou encore par des prestataires indépendants qui sont professionnels dans la création des cartes de services. De ce fait, il est essentiel de bien les connaître avant d’en acquérir.

Quels sont les différents types de cartes carburant

Avec les diverses offres présentes sur le marché, le choix entre les différents types de cartes de carburant est parfois difficile. En effet, cette difficulté est causée par l’absence de comparateurs spécialisés dans les cartes essence. Afin de les distinguer, ils se différencient par le type d’établissement ou par les émetteurs.

Les cartes carburant offertes par les agences pétrolières

Les premières cartes de carburant ont été conçues par les groupes pétroliers. Parmi les grandes compagnies, celle de Total a été la plus partagée en France. En deuxième et troisième position, il y a Shell et Esso qui distribuent également ces outils. En créant une alliance avec d’autres filiales nationales, ils sont parvenus à déployer leurs cartes dans les stations qui les acceptent.

Les cartes carburant des acteurs indépendants

En commençant avec des cartes de déjeuner, ces acteurs sont des prestataires qui proposent des cartes de services. Avec l’augmentation de l’usage des véhicules, les indépendants tels qu’Axeo et Edenred ont eu l’occasion d’étendre leur concept en ajoutant la possibilité de s’approvisionner en carburant. Ainsi, d’autres contribuables ont vu le jour à l’aide de cette évolution, à savoir DKV ou encore C2A.

Les cartes carburant proposées dans les grandes surfaces

Depuis déjà quelques années, ce sont les grandes surfaces qui conquéraient la majorité du marché destiné à la distribution de carburant. D’ailleurs, ces cartes étaient aussi efficaces pour fidéliser et conquérir les clients potentiels. Cependant, il existe certaines stations qui n’acceptent pas les cartes de carburant qui vient des grandes surfaces.

Les cartes carburant au sein des entreprises

En tenant compte des problématiques sur la gérance de flotte automobile et du poste carburant au sein d’une entreprise, les organismes de location de véhicules ont amélioré leurs services avec des cartes carburant. Comparées aux autres types, elles sont suivies à l’aide de logiciels en ligne qui optimise la performance de gestion.

Les critères qu’il faut savoir avant de choisir une carte carburant

Pour faire un choix entre les différents types de cartes carburant, il est important de distinguer plusieurs critères de sélection. Si c’est pour une entreprise, voici quelques idées à prendre en compte, notamment en fonction :

  • du type de transports ;
  • du nombre de véhicules ;
  • du type de carburant ;
  • du kilométrage.

Un critère des critères pour choisir une carte carburant est la connaissance du prix et des services. Pour les personnes qui possèdent ce genre de carte, il faut savoir que le coût de ce combustible peut être en dessous du prix à la pompe. En effet, ce système est réussi grâce à des contrats conclus entre l’émetteur et des entreprises clientes.

Ayant un impact direct sur le budget, le mode de facturation est un point inévitable dans la sélection des cartes carburants. Dans le cas où l’utilisateur du véhicule n’avance pas les frais de carburant, l’entreprise cliente aura un avantage sur la facture. De même si l’émetteur dispose d’une méthode semblable à un crédit gratuit qui permet d’alléger les dépenses. Toutefois, un dépôt de garantie est nécessaire pour que les cartes soient accordées et utilisables.

Les choses à privilégier

Afin d’éviter les mauvaises surprises, il faut privilégier certains détails :

  • si l’abonnement est disponible dans toute l’Europe ;
  • si votre région concorde avec le réseau de stations ;
  • si la carte prévoit des services qui concernent les poids lourds ou les camions ;
  • s’il y a une possibilité d’avoir des factures par mail ;
  • si un système de réduction ou de tarifs préférentiels existe.