Comment diminuer sa consommation électricité ?

Pensez-vous vous que votre logement est trop énergivore et que la facture de vos dépenses énergétiques est trop élevée ? Découvrez ici tous les conseils et astuces pour réduire votre consommation en électricité, et par conséquent votre facture. Il s’agit de gestes simples à adopter au quotidien qui vous permettra aussi de consommer de façon plus écologique.

Optimiser l’utilisation du chauffage et de l’eau chaude

Le chauffage ainsi que l’eau chaude représentent plus de la moitié des dépenses en énergie dans un foyer. Il convient donc de réduire la consommation liée à ces deux systèmes afin de diminuer le prix de l’énergie. Plusieurs moyens existent pour y parvenir. Pensez également à entretenir et même à remplacer les équipements qui peuvent être énergivores.

Chauffer mieux

En baissant de 1°C la température du chauffage, vous réduisez votre facture jusqu’à 7 %. Aussi, veillez à régler la température selon la pièce à chauffer. En effet, selon l’Ademe la température idéale pour les pièces à vivre est de 19°C, et pour les chambres 17°C suffit à les chauffer convenablement.

Par ailleurs, les parties comme les couloirs, escaliers et autres ne nécessitent pas un chauffage. Un autre moyen de réduire la facture du chauffage c’est de renforcer l’isolation thermique de votre logement. Pour cela, des rideaux occultants, à placer sur certaines parties (portes, hall d’entrée, etc.), seront efficaces pour éviter la déperdition de la chaleur.

Limiter l’eau chaude

Réglez la température de votre chauffe-eau à environ 55°C. Et si vous n’avez pas besoin d’eau chaude ou si vous vous absentez pendant un moment, coupez le complètement. Vous pourrez aussi faire votre vaisselle à l’eau froide. Pour consommer le peu d’eau chaude, privilégiez la douche au bain. Il vous est également possible d’installer des équipements permettant de réduire la consommation d’eau chaude.

Réduire la consommation liée aux appareils de lavage ?

Lave-vaisselle et lave-linge sont des appareils qui vous coûtent environ 30 % de votre dépense totale en électricité. Un pourcentage qui peut augmenter en cas de l’utilisation d’un sèche-linge. Donc si vous le pouvez sécher vos vêtements à l’air libre.

Si vous possédez des modèles récents de lave-vaisselle et lave-linge, qui en plus d’être moins énergivores possèdent une fonction pour diminuer votre dépense de manière substantielle. Il s’agit du programme « éco » de votre appareil, qui réduira l’ensemble de la consommation d’électricité et d’eau jusqu’à 45 %.

Votre façon d’utiliser le lave-vaisselle peut aussi impacter sur votre facture :

  • ne pas lancer la machine avant qu’elle ne soit remplie ;
  • lancer l’option lavage en demi-charge pour laver la vaisselle disposée sur un seul étage.

Quant au lave-linge, outre le fait de le lancer en heures creuses, lavez les linges à 30°C au lieu de 40°C. Pourquoi ? Parce qu’à 30°C, votre appareil ne consommera que 0,4 kWh, contre 0,7 kWh à 40°C.

Optimiser le fonctionnement du réfrigérateur et du congélateur

Ces appareils générateurs de froid consomment beaucoup d’électricité, mais il est possible de les rendre moins gourmands.

Si vous prévoyez de remplacer votre réfrigérateur/congélateur actuel, optez pour les modèles de classe A, A+ ou encore A++. Vous verrez la grande différence en consommation électrique.

Puis installez le réfrigérateur dans un endroit adéquat, loin des sources de chaleur : radiateur, plaque de cuisson, four… Veillez également à respecter l’espace entre l’appareil et le mur afin de permettre la circulation de l’air. Un congélateur serait très bien placé dans une cave ou encore un garage.

Savez-vous que l’accumulation du givre dans le frigo entraîne inévitablement une surconsommation d’électricité ? Le dégivrage est donc fortement recommandé dès que l’épaisseur du givre atteint les 3 mm. Faire ce geste vous fera une économie de quelques dizaines d’euros par an.

Gérer au mieux l’éclairage

Pour économiser sur l’éclairage, rien de plus efficace que l’éclairage naturel qui est, de surcroît, gratuit. Jouez, ainsi, sur la lumière naturelle en aménageant votre intérieur de manière à bénéficier de cette luminosité le plus longtemps possible et de l’amener là où vous en avez besoin.

Peindre les murs et plafonds de couleurs plus clairs est aussi un bon moyen de réduire les besoins en éclairage artificiel. Toutes ces astuces vous feront gagner environ une heure d’éclairage par jour.

Une geste simple mais très avantageux : éteindre les lumières dont vous n’avez pas besoin.

Les ampoules contribuent également à la hausse ou la baisse de la consommation, équipez-vous d’ampoules basse consommation. Les modèles LED A++ sont parfaitement adaptés à cet effet. Et l’intensité de vos lampes et ampoules peuvent être ajustées en fonction des pièces :

  • dans les pièces à vivre, l’intensité nécessaire est entre 15 et 20 W ;
  • et dans les chambres et zones de passage, 10 à 15 W suffisent amplement.