Scarificateur : comment revitaliser votre pelouse après l’hiver

Vous voulez avoir une pelouse parfaite ? Alors, avec l’arrivée du printemps, vous devez respecter strictement un calendrier des tâches à accomplir.

Commençons immédiatement par dissiper un mythe : la fertilisation, la tonte et l’arrosage ne sont PAS les seules opérations nécessaires à l’entretien et à la maintenance d’une pelouse.

Ce sont des pratiques « d’entretien ordinaire », qui doivent être soutenues par des opérations plus spécifiques, « d’entretien extraordinaire », caractérisées par le soin de la structure du sol.

Ce type d’intervention comprend l’aération et la scarification, très souvent utilisées par les passionnés de jardinage, mais inhabituelles et nouvelles pour ceux qui n’ont pas beaucoup d’expérience dans ce merveilleux domaine.

L’aération est un traitement léger, rapide et facile qui peut être effectué régulièrement à tout moment de l’année.

La scarification, en revanche, est un traitement plus intensif.

Il agit plus profondément que la scarification et favorise le développement du système racinaire de l’herbe.

C’est pourquoi il est recommandé de le faire au printemps : vous aiderez ainsi votre pelouse à se régénérer en améliorant l’oxygénation, le drainage et l’absorption des nutriments.

Voyons maintenant les différentes interventions qui prépareront votre pelouse à l’arrivée de l’été et l’aideront à se régénérer, en la rendant épaisse, vigoureuse et luxuriante.

Quels avantages de l’aération et de la scarification du gazon ?

  • Favorisez l’oxygénation de l’herbe et du sol environnant.
  • Facilitez la pénétration des nutriments et des engrais qui peuvent ainsi atteindre facilement les racines.
  • Préparez le sol pour le drainage de l’eau, qui est rapidement absorbée par le sol.
  • Évitez le durcissement du sol, car si la pelouse n’est pas aérée et scarifiée pendant de nombreuses années, l’herbe pousse beaucoup moins et s’affaiblit.

Il existe deux façons d’aérer et de scarifier votre pelouse :

Manuelle :

Si vous êtes prêt à faire l’effort, vous pouvez utiliser quelques outils à main tels qu’un râteau et une houe de scarificateur. Le râteau scarificateur est constitué d’une série de longues dents métalliques pointues qui s’enfoncent sous l’herbe et enlèvent les débris.

Mécanique :

Si, en revanche, vous souhaitez alléger le travail manuel et effectuer cette opération dans un confort total, en gagnant du temps et surtout en économisant des efforts, vous pouvez louer des machines spécifiques appelées scarificateurs et aérateurs. Vous pouvez ainsi effectuer votre travail en très peu de temps et avec une extrême simplicité, et être sûr d’obtenir de grands résultats !

La solution de location de matériel de jardin s’avère particulièrement utile à plusieurs reprises. Nous le recommandons, tout d’abord, aux utilisateurs amateurs d’outils de jardinage, qui ne sont pas prêts à payer pour l’achat précisément parce qu’ils les utilisent occasionnellement. C’est le cas, comme mentionné, de ceux qui possèdent une deuxième maison avec un potager et un jardin et ne l’utilisent qu’en été, ou une petite terre agricole à travailler sur une base saisonnière

La location d’un ou plusieurs outils de jardinage de chez Boels est utile non seulement pour quiconque envisage d’en faire un usage limité, mais également pour ceux qui n’ont pas l’intention d’investir dans ce type de matériel, sachant que la location évite également d’engager les frais dus à entretien et réparation de machines et d’outils. Dans ce cas, il est également possible de profiter de la location longue durée, idéale pour les utilisateurs qui ont besoin de disposer d’outils et de machines très complexes avec des performances professionnelles.

Qu’est-ce que l’aération ?

Après le long hiver, une couche de matière végétale, de mousse et de tontes d’herbe brisées s’est certainement accumulée sur votre pelouse.

Le changement de saison, le piétinement et les mauvaises conditions météorologiques ont sans aucun doute contribué à l’accumulation de débris organiques à la surface, ce qui est préjudiciable à l’épanouissement de votre gazon.

Cette couche, appelée feutre dans le jargon, ne doit pas avoir plus de 1 cm d’épaisseur, sinon l’herbe risque de s’affaiblir et sera donc plus sujette aux maladies.

Si le feutre au sol devient plus épais, l’herbe risque d’être étouffée, ne pourra pas absorber suffisamment d’eau de pluie et d’engrais et ne recevra pas d’air.

Pour ces raisons, et pour éviter des dommages irréparables à votre pelouse, vous devez enlever cette couche de matière végétale du sol en procédant à une aération.

Avant d’effectuer l’aération, je vous recommande de faire une première tonte de votre pelouse avec une tondeuse à gazon, en veillant à régler la coupe plus bas, éventuellement autour de 3 cm.

Comment fonctionne un scarificateur ?

Le scarificateur aère la pelouse au sens propre du terme et la débarrasse de l’herbe, des feuilles sèches, de la mousse et autres débris organiques.

Cette machine est équipée d’un rouleau à griffes qui peigne le gazon, soulevant le feutre du sol (d’où son deuxième nom « défeutreur »).

Conseils pour l’aération des pelouses

Faites-le pour enlever le feutre à la fin de la saison hivernale. Vous pouvez ainsi préparer votre sol à recevoir des nutriments tels que des engrais.

Pour les jeunes et les nouvelles pelouses, attendez au moins un an avant de les aérer, afin que l’herbe se stabilise.

Effectuez l’aération lorsque le sol n’est pas trop humide, mais lorsqu’il l’est. Cela aidera les griffes du scarificateur à pénétrer dans le sol. Si le sol est humide, ils pourront facilement y pénétrer, tandis que s’il est trop humide, les griffes auront beaucoup de mal à s’enfoncer dans le sol.

Évitez de scarifier s’il fait sec ou chaud, sinon vous risquez de stresser davantage votre pelouse.